Les forces de l’ordre : la loi, leurs lois


Je n’ai pas eu Internet du week end, pour une grande école comme la mienne, c’est une honte, ni plus ni moins (surtout qu’ils ont ajouté à cela une panne du chauffage…). Bref, je ne me suis pas encore mis à jour de qui a dit quoi dans la blogosphère.

Par contre, deux petits évènements me permettent de faire un petit billet pour la forme.

Premièrement, les flics qui vont prendre de 6 à 12 mois pour avoir accuser celui qu’ils poursuivaient (en voiture) de leur avoir rentré dedans alors qu’il s’agissait en réalité d’une seconde voiture de police (c’est un remake de Taxi…). C’est plus que normal. Hortefeux trouvait les peines disproportionnées, heureusement Mercier est venu lui rappeler qui était le Papa de la Justice en France, et lui demander de laisser les magistrats faire leur boulot peinard. Ces flics sont honteux, qu’on les condamnent, et proportionnellement à ce que l’accusé aurait pris s’il avait été réellement coupable (parce que c’était pas de la petite accusation) !

Il ne faudrait pas que les gens aient une mauvaise image de la police…


Deuxièmement, cette histoire de flash-ball. Humourdedroite tweetait tout à l’heure « Tazer Vs Flashball : 1 partout. ». Je ne sais pas trop quoi en penser. D’un côté, le policier s’est pris une tasse dans la tronche, il devait déjà être tendu par l’arrestation (mais on pourrait facilement rétorquer que c’est son boulot), il n’a pas eu le temps de réfléchir et il a tiré (ce qui fait sensiblement écho à une autre histoire qui s’était finie de la même manière) ; de l’autre, ils étaient plusieurs policiers, formés pour intervenir dans des situations si ce n’est périlleuses au moins stressantes et le Flash-ball est une arme de même catégorie que le Tazer ou l’arme de poing, à n’utiliser qu’en dernier recours…

Il y aurait eu beaucoup moins de bruit autour de cette histoire si l’homme n’en était pas mort, ce qui aurait dû arriver. Du coup, le policier était-il vraiment en tort ? On l’a formé en lui disant que le Flash-ball ne tuait pas, il n’a pas visé la tête, il venait de se prendre une tasse sur le crâne… J’espère qu’il sera jugé [edit]sans qu’on regarde ce qui s’est passé après pour la victime, parce que le policier s’est un peu fait avoir sur le coup pour avoir utiliser un flash-ball dans cette situation (avec mort ‘accidentelle’ de la victime) et non jugé pour avoir délibérément tué un homme [/edit]. S’il avait voulu buter l’homme, ce n’est pas le flash-ball qu’il aurait utilisé…

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

7 réponses à “Les forces de l’ordre : la loi, leurs lois

  1. « J’espère qu’il sera jugé sans qu’on regarde ce qui s’est passé après pour la victime »

    Elle est bonne, celle là !

    • ValLeNain

      Je sais bien que c’est compliqué et je savais pas comment le formuler, mais ce que je veux dire, c’est qu’on va le juger pour avoir tuer un homme, alors qu’on devrait le juger pour avoir utiliser un flash-ball dans cette situation…

  2. Pingback: Tweets that mention Les forces de l’ordre : la loi, leurs lois | 100 000 V -- Topsy.com

  3. ValLeNain

    Je sais, tout comme celui qui met une claque à un gamin qui tombe et meurt. Tu es es donc un criminel pour avoir mis un claque à un gamin… je trouve ça… dur.

    • Oui. Mais c’est pour ça qu’il est interdit de mettre une claque à un gamin et qu’on punit les gens quand les gamins meurent sinon tout le monde foutrait des baffes à des gamins. C’est de la faute à « pas de chance ». Surtout pour le type qui meure.

      Mais rassure-toi, les tribunaux ne sont pas fous !

  4. Euh…Bayrou il avait mis une taloche et ça lui avait rapporté des points dans les sondages, tu crois qu’en 2012 il fera le même coup avec un flash-ball pour avoir un +5% ?
    Sinon pour les flics je suis d’accord avec toi, c’est normal qu’ils fassent de la taule. Le Brice est complètement largué.