Hausse du prix de l’inflation


Une actu relayée par Homer et FalconHill : la facture salée adréssée à un Dromois pour un trait d’humour un peu limite.

Vous vous rappelez du lapsus de Dati ? Tant mieux, parce que c’est de ça qu’il est question. Le Dromois en question a trouvé amusant de demander par mail à Rachida Dati une petite inflation. Blagounette qui lui vaudra d’être sorti de son lit par la police judiciaire et la perquisition de son appartement ! Le pauvre homme risque de faire quelques mois de prison et de payer bien plus que le prix d’une inflation. Justifié nous dit le procureur de Valence, Antoine Paganelli, il n’y a rien de disproportionné dans cette affaire : « l’outrage est caractérisé dès lors qu’une expression est de nature à rabaisser la considération réservée à une personne publique. En l’espèce, c’est Mme Dati en tant que député européen, qui est visée à travers sa messagerie ».

J’ai bêtement réagi sur le blog d’Homer en disant que l’accusé avait joué au con, sous-entendu, bien fait pour sa tronche. Après une petite réflexion, je trouve ça lourd payé. Déjà, et comme son avocat le fait remarquer, ce n’est certainement pas à la députée qu’il s’adressait, mais bien à elle-même, auteure du lapsus. Point de rabaissage de la considération réservée à une personne publique donc !

Et c’est pas fini ! Aujourd’hui, Dati a réagi aux incompréhensions de certains commentateurs de son blog, expliquant qu’elle s’était sentie menacée. Une députée européenne qui habite bien loin de la Drôme menacée par le mail d’un quadragénaire un peu lourd ?!

« La différence avec, non pas le courriel, mais les courriels que j’ai reçus de cette personne, c’est qu’au vu de leur nombre et de l’insistance des propos qu’ils contenaient, je ne pouvais plus considérer sa démarche comme une simple plaisanterie.

Je me suis sentie menacée. Au delà d’être une élue, je suis une femme et une mère, et j’ai tout simplement eu peur pour ma sécurité et surtout celle de ma fille. »

D’accord, le mec doit être lourd, le genre à boire des canons et à siffler les minettes avec un rire crétin entre potes routiers (j’aime bien les clichés), mais je ne vois pas de quoi avoir peur, surtout pour une personne qui doit être relativement bien protégée. Je crois qu’elle profite un peu trop de sa position la p’tite dame !

Pis je vous mets une vidéo sympatoche pour rester dans le domaine de l’humour

Ah oui, on fête les 5 ans du blog de Nicolas aujourd’hui !

4 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

4 réponses à “Hausse du prix de l’inflation

  1. Oui, c’est cher payé tout de même. Peut-être n’a-t-il pas uniquement parlé d’économie…

  2. C’est cher payé en effet, parce qu’elle peut user du pouvoir à des fins personnelles. Mais, franchement, recevoir plusieurs mails d’un connard qui vous harcèle, ça porterait sur les nerfs de n’importe qui.

    • Oui, c’est pour ça que j’avais réagi ainsi sur le blog d’Homer. Comment ne pas être tenté de faire « accélérer/aggraver les choses » quand on a la position pour le faire