Je suis ma propre source d’information


Sous ce titre un brin modeste, je réponds juste à une chaîne de Nicolas. Qui, si je ne me trompe pas, demande, comment fais-je pour m’informer, ou plutôt pour rester informer tout le temps : « Dis-moi, mon canard, comment fais-tu une veille d’information si tu en fais une ? »

Sextoy !

(Chez les blogueurs, suivre l’actualité ça s’appelle faire de la veille)

Et bien voilà, ma source d’information, ce sont les blogs. Et si, comme il l’affirme, « puisque c’est [je suis] un blogueur de droite, il [je] ne doit pas s’intéresser beaucoup à l’information », c’est parce qu’ils ne la mettent pas sur leur blog. Je feuillette rarement autre chose que deux ou trois 20minutes par semaines. Je zieute parfois les Actualités sur Google, mais la blogosphère est beaucoup plus puissante : elle a le don de présenter l’information, de la distribuer, et de donner envie qu’on donne son avis ! Pas mal hein ?!

Bon, sur quelques sujets importants (les retraites, c’en est pas un), je vais regarder ce que disent les grands quotidiens, pour les chiffres et les interviews.

Allez, c’est Gerard Mentor (à qui j’ai promis de répondre d’ailleurs), l’Hérétique et FalconHill qui vont avoir la joie de poursuivre 🙂

[illu]

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

5 réponses à “Je suis ma propre source d’information

  1. « Chez les blogueurs, suivre l’actualité ça s’appelle faire de la veille ».

    Non ! Ce n’est pas exactement ça… Il s’agit de suivre l’actualité sur un sujet précis, éventuellement sur des sujets dont on a rien à cirer (c’est le cas pour le boulot : il faut que je suive les informations économiques et boursières de mes fournisseurs, pourtant, ça ne m’intéresse pas).

    Pour tenir mon blog geek, je suis abonné un tas de blogs geeks : je fais de la veille technologique. Le fait que Microsoft sort un nouvel OS pour smartphone, n’est pas, pour moi, de l’actualité mais un potentiel sujet de billet.

  2. « Puisque c’est un blogueur de droite, il ne doit pas s’interesser beaucoup à l’information. » Ah, Sacré Nicolas, il est drôle et si caricatural parfois ! Pardonnons-lui, il ne sait pas toujours ce qu’il dit ! La bière ?

  3. Pingback: Comment et pourquoi je m’informe « J'ai rarement tort …

  4. Pingback: Hashtable » Comment s’informer