Archives quotidiennes : 18 septembre 2010

Le gendarme a tiré

Cet article fait suite à celui de l’Hérétique. Il est question de la récente affaire d’un gitan abattu par un gendarme alors qu’il essayait de s’enfuir (enfin ce qui est récent, c’est l’acquittement du gendarme, puisque l’affaire remonte à 2008).

Rimbus en a parlé aussi.

Je dois avouer (merci Nicolas de corriger mes articles 🙂 ) être plutôt content, moi aussi, que le gendarme ait été acquitté, et que les jurés ne soient pas tombés sous la pression de l’actualité du moment. Par contre, je ne suis pas d’accord avec l’Hérétique, pas d’accord avec sa manière de présenter les choses.

« A 25 mètres de la gendarmerie d’où a fui Joseph Guerdner, il y avait un pensionnat, une institution religieuse accueillant des enfants. » – Ce n’est pas parce que ce Joseph était connu pour être violent qu’il allait y faire quoique ce soit. Je mets même ma main à couper que puisqu’il était en train de fuir la gendarmerie, il n’allait pas s’amuser à buter un enfant en chemin : son but, c’était juste de se tirer vite fait bien fait.

« Rappelons qu’il avait déjà foncé sur un véhicule de gendarmerie par le passé, et qu’on pouvait donc présumer que cet homme-là était parfaitement capable de tuer… »… un flic. Pas un civil au pif. Foncer sur les gendarmes, ce n’est pas être un tueur, c’est une réaction agressive ou défensive je ne sais pas, mais c’est bien parce que ce sont des gendarmes en face.

C’est pas grand chose, mais j’ai trop l’impression que cette manière d’écrire sert uniquement à répondre à tous les idiots qui disent que le gendarme est un assassin. Réponse exagérée à des propos imbéciles. Alors qu’on pourrait répondre tout simplement.

Je ne sais pas si le gendarme devait tirer, mais il a tiré. Il a tiré sur un homme violent qui s’enfuyait de la gendarmerie, un hors-la-loi en somme. Il n’a certainement pas voulu l’abattre mais le fait est qu’il l’a fait. Il n’a rien d’un assassin, il joue son rôle de gendarme à qui on donne le droit de tirer s’il le faut. Moi j’accepte, ou du moins je pardonne. Ce devait être son dernier recours, il ne s’y attendait pas, on ne lui a donné qu’une demi-seconde pour réfléchir et il a tué ce voleur violent. Bon. Espérons que ça ne se reproduira pas mais ne nous lui en voulons pas non plus.

D’ailleurs il le dit lui-même très bien : « Je n’ai qu’un mot à dire : désolé. » « Oui, je suis l’auteur des coups de feu mortels, c’est d’autant plus dramatique pour moi qu’en treize ans de gendarmerie je n’avais jamais fait usage de mon arme. Mais je ne peux pas demander pardon, je ne regrette rien, j’ai fait mon travail, Guerdner voulait s’évader, c’est pour ça que j’ai tiré »

Je ne parlerai pas des réactions des gens au procès que vous pouvez lire dans l’article de France-Soir linké au début. Eux sont des imbéciles et ils devraient manger quelques heures de prison pour qu’ils réfléchissent à ce qu’ils disent.

[edit] Je viens de voir que Yann Savidan en touche un mot sur ses carnets [/edit]

Publicités

13 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Bieber 4ever !

Nicolas (pas le président, l’autre) nous rappelait très justement que la lutte à propos de Bieber était loin d’être terminée. Le 100 000 V, toujours soucieux de vous présenter du contenu de qualité, et d’augmenter son nombre de visiteurs de manière exponentielle, vous offre en exclusivité Justin Bieber vraiment nu !

Bieber really naked

On remerciera le blog qui s’est installé de lui-même sur ma photo, le monde ne tourne vraiment plus rond !

Messieurs Gularu et Nicolas, échec et presque mat !

6 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat