Mieux vaut sur le rire…


Share/Bookmark…que sur les larmes écrire ! Ainsi parlait Rabelais, un grand homme, quelqu’un qui méritait sa notoriété et dont tout ce qu’il nous aura laissé justifie amplement qu’on puisse vouloir encore adhérer à ses idées et clamer haut et fort que ça nous manque, des gens comme ça !

A l’inverse de Sarah Michelle ! Vous n’avez jamais entendu parler d’elle ? Prenez garde, si les médias et l’industrie du showbizz à deux balles n’ont plus rien à nous refourguer pour cet été, vous pourriez soudain la voir monopoliser nos radios et nos télés ! Et oui c’est une chanteuse (LOL), disons qu’on fait comme si c’était une vraie chanteuse !

Alors oui je suis méchant ; je sais que la violence gratuite c’est gratuit (mais qu’y voulez-vous, si ça ne tenait qu’à moi je ferais payer 🙂 ) ; certes ce n’est pas exclusivement la faute de l’intéressée qui se fait manipuler ; non je n’ai pas de sujets plus intéressants d’articles ; si si vous allez quand même rire ! Je pense avoir fait le tour de tout ce qu’on pourrait me reprocher, et si vous avez autre chose à ajouter, faites le dans les commentaires, je ferais un edit 😀

Alors, cette Sarah Michelle, c’est la chanteuse de ça (qui sent le Womanizer à plein nez) :

Le titre est déjà évocateur, les paroles finissent de nous achever, on est tombé bien bas ! Et pourtant les Faceploucs et autres sites du genre s’étaient déjà bien acharnés à ridiculiser ces expressions de nouveaux surfers-du-web-trop-tendance (et leur auteurs !) et bien non, il y en a qui osent en faire une chanson et qui s’y croient !

Jetons un p’tit coup d’oeil sur sa fiche Wiki (parce que la madame de 16 piges, elle est sur wiki quand même !) : animatrice télé, chanteuse, comédienne, ultra talentueuse, une objectivité… sans faille ! Sa biographie est géniale (nous ne nous moquerons pas de son parcours puisqu’aujourd’hui, on perce en passant à la télé dans des émissions de merde), on y apprend qu’un de ces singles s’est classé 12ème du top 50 : je ne l’ai pourtant jamais entendu, tout comme ses autres singles, son groupe, son ex petit ami qui a quand même fait un duo avec elle parce que c’est aussi trop une star et c’est dans ce brouillard suffoquant de paillettes et de musique faussement électro que Wiki fait un peu d’humour en l’appelant « la belle » et surtout en nous apprenant que Sarah Annie Michelle Gotrot a créé son nom de scène en prenant son prénom et son troisième prénom : sans blaaaague ???!!

Curieux comme je suis, je ne pouvais en rester là, je suis donc allé sur son « site officiel » (comme c’est marqué sur wiki) et c’était quoi : un skyblog youhouuu ! Le top du top où on retrouve bien évidemment toutes les plus grosses inepties propre à l’endroit : les photos-trop-artistiques-quoi, les phrases philosophiques de Ken et Barbie (je cite « Je m’appelle Sarah, mais appelle-moi comme tu veux. Après tout, ce n’est qu’un nom, qui ne represente rien de nous même. Un nom, un prénom, c’est un luxe inutile. » Merci Sarah ! 😉 ), une description-trop-chanmé ET incompréhensible (« Pixature : Love. « 17.o5.1o → Baby ♥ » ») et une toute divine humilité qui lui permet d’appeler son premier article « Rétrospective », espérons que la p’tite dame sache ce que ça veut dire !

kikoolol

Logo du mouvement happy-hype-électro/kikoolol (merci au blog satanos.wordpress.com)

Fini le blog, comme c’est une superstar, elle a sa page Facebook, avec presque 8000 fans ! Là encore on nage en pleine originalité, comme en atteste son dernier post :

Je remercie tous ceux qui me soutiennent, ça me touche énormément . Ne faites pas attention à ceux qui me critiquent . Faut les laisser parler 🙂 Et comme dirait mon Amie Lilly (Qui vous répond de temps en temps quand je ne peux pas), si ils s’ennuient, il y a des jeux sur facebook prévu pour çaa. 😄 LOVE ♥

(Je finir cet article, j’irais jouer après: ) )Ça se passe de mots, vous saurez vous faire une idée de la personne à qui on a à faire !

Bon je viens de m’apercevoir à la seconde qu’elle aurait un autre blog officiel (quoique l’autre c’était son SITE officiel), dans lequel tous ses articles servent à sa promo à la sauce « lâchez vos com’s » et « c’est quoi votre préférée ??? bizoo », je ne sais pas lequel est le mieux, je ne sais pas non plus si le premier est vraiment d’elle ou pas du coup, ou si celui-là n’est pas tenu par son label mais on s’en fiche après tout, quand on tire dans le tas, on ne s’arrête pas à des détails…

Bon allez, parce qu’il ne faut pas QUE critiquer bêtement, lâchement, honteusement, injustement, impitoyablement (admirez la gradation), je vais vous dire ce qui m’énerve vraiment ! Plus que cette pseudo star de 16 ans qui doit certainement être persuadée d’être trop classe, trop à la mode, et trop l’idole de tout le monde, ce sont les joyeux lurons qui se cachent derrière ! Tout cette foutue bande d’escrocs qui nous vendent du contenu daubée pour occuper nos étés, pour remplir les pages des magasines people, pour envahir les playlists des radios et bonder les plateaux télés de gens qu’on ne connait pas et qui n’ont rien à dire ! Toutes ces magouilles qui se servent de gamines (ou de gamins, voir les Kidtonik, groupe dont faisait partie ladite Sarah Michelle), les transforment en objet, et les collent sur des affiches entourés d’étoiles flushy avec pour message subliminal « Viens au pays des Schtroumpfs où tout est merveilleux ! ». Ça m’énerve et ça m’affecte de voir que les stars d’aujourd’hui sont éphémères parce qu’elles n’ont de toutes façons rien à nous proposer d’intéressant, ça m’attriste surtout de voir le nombres de jeunes insouciants, ignorants et beaufs qui mordent à l’hameçon et remplissent les poches de pauvres businessmen (un oxymore, un !) véreux qui ont compris comment pervertir la société ! Sarah Michelle en est le reflet, qu’elle est bête et naïve de penser qu’elle sort du lot, et qu’elle garde en mémoire ce qui s’est passé pour Tokyo Hotel, et ce qui arrivera certainement à Bieber le demi-dieu…

Bieber

Rions-en quand même, pour faire honneur à Rabelais !

PS : ce billet fait écho à celui de Princesse Soso ici

PS 2 : non Sarah Michelle, ni ses managers, ne m’ont payé pour que je mette les liens de tous les sites et pages qui parlent d’elle

PS 3 : quand je disais que j’étais méchant… c’était vrai

PS 4 : on pensait que Sony l’annoncerait à l’E3 mais non…

[edit] Pardon, Sarah est battue…

[/edit]

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

7 réponses à “Mieux vaut sur le rire…

  1. Ah ah, je reviens de soirée et je t’avoue j’ai la flemme de lire ton post. Je le ferais dès demain.
    Me suis marré en voyant le macaron blog CSV !
    Pourquoi ? Parce que je vois qu’une de mes conneries a fait un émule et si ça se trouve va se propager, c’est ça la magie du net, je trouve ça d’enfer !
    Il te reste très exactement 23h22min avant que le virus inclus dans le .png ne se déclenche…
    nannnn j’déconne !
    @ +

  2. Rhaaa comment peux-tu infliger telle supplice à ton lectorat ?!
    J’allais te mettre le lien de princesse soso qui a ventilé, annihilé, atomisé Sarah Michelle avant de voir que tu en avais eu connaissance.
    Tu vois c’est exactement ce genre de pseudo artistes fabriqués de toute pièce par des businessman aguerris à toutes les techniques marketing qui me donnent envie de me planter des épingles à nourrice dans le nez en gueulant No Future. Pouah !

  3. ValLeNain

    Oui, c’est triste quand même. Pour inverser la tendance, il faudrait qu’il y ait une soudaine invasion d’artistes talentueux qui signent des petits labels indépendants et qui viennent mettre une raclée aux grandes prods et aux grands studios, ça ça serait classe ! 😉

    • On y arrive, il y a un retour des auto-productions d’artistes et des labels indépendants. Les majors ne s’y sont pas trompées, en atteste leur baisse de CA qui se stabilise néanmoins suite à la baisse généralisée des CD. Le modèle économique change avec internet et laisse plus de place aux petits artistes qui l’ont eux parfaitement intégré tandis que les Majors ne cessent de vouloir mettre en taule les P2P users. Egalement gros retour en force des concerts, véritable communion entre l’artiste et le publique, les concerts deviennent le principal moyen de rétribution d’artistes au détriment de la part de chiffre générée par la vente sur CD. Toujours à propos des Majors, elles vont bientôt être obligées de modifier leur stratégie qui a fonctionné à merveille : promotion d’un pseudo-artiste pauvre artistiquement et culturellement mais « tendance », gonflage artificiel de son talent à l’aide d’un matraquage médiatique savamment dosé, merchandising, CD, singles, concerts, le tout sur une période donnée connue à l’avance. En général l’artiste est oublié au bout de 3 mois, 6 mois, 2 ans; mais le business-plan a été respecté et les majors s’en sont mis plein les fouilles à l’aide de l’artiste-kleenex. Et bien je prédis que tout ça va changer aussi, les gens en ont plus que marre et la valeur et l’authenticité artistique va revenir en force. Restera aux Majors : soit un changement de stratégie, soit s’enferrer dans un gigantisme effréné de tournées mondiales de méga artistes planétaires, en ce cas problème : c’est la crise et les places à 250€ tout le monde ne peut se les payer, d’autre part l’offre produit est restreinte alors que le vivier de petits artistes est immense, diversifié et avant-gardiste.

  4. Pingback: Un Poulpe, des chiffres et LOL « 100 000 V

  5. Pingback: Petite playlist | 100 000 V