And the Winner is…


Il y a des blogs qui pourraient presque donner raison à JLM ! (voir article précédent) C’est en tout cas ce que me fais penser l’article du Blog Winner que vient de dégoter Glenou, un lecteur du 100 000 V (quelqu’un de bien donc 🙂 )

Nous avons un gagnant

Nous avons un gagnant - Image tirée du film Requiem for a Dream pour les incultes

Ce n’est pas que je veux me mettre en avant, mais je me permets de penser que dans la catégorie des blogs polémiques, c-a-d des blogs qui parlent de sujets polémiques, il y a les sérieux et les bê-bêtes. Le Blog Winner… n’est pas du bon côté…

Je ne m’attarderai pas sur le texte que l’on peut lire juste sous le titre et qui me semble assez évocateur du contenu : « Etre un winner, sa ce mérite. Et je veux tout faire pour en devenir un ! ». Outre l’orthographe qui laisse à penser que nous avons à faire à l’un des énergumènes qui squattent la Grande Consult’ , nous pourrions bien être tombés sur le Mickaël Vendetta du web !

Bref regardons de plus près le contenu de l’article (n’ai-je pas moi-même dis vouloir être jugé et critiqué sur le contenu et seulement le contenu ?!).

« Les pauvres ne pensent qu’à l’argent » (Il commence fort le winner)

« Les gens ont souvent l’impression que les riches sont obsédés par l’argent et en veulent toujours plus. Pourtant, plutôt que de s’attaquer à eux, ils feraient mieux de s’attaquer aux pauvres, car en réalité ce sont eux qui sont obsédés par l’argent, principalement par jalousie. » – Premières phrases, et premières erreurs. Il est vrai que les gens pensent que les riches veulent toujours plus d’argent, et leur mette sur le dos toute la vilénie de la quête du profit, attaque que je juge un peu basse et emportée mais de là à s’attaquer aux pauvres, il faudra m’expliquer. Deux choses. Les gens qui attaquent les riches, si l’on caricature, ont toutes les chances d’être pauvres, et risquent du coup de ne pas s’attaquer eux-mêmes s’ils sont dotés d’un brin de bon sens. Deuxièmement, s’attaquer aux pauvres ne ramènera pas d’argent, ce n’est pas parce qu’ils en veulent qu’ils en ont, du coup, on peut pas leur reprocher d’en abuser… Mais je reste relativement d’accord que les pauvres sont eux aussi obsédés par l’argent et jalousent les riches (notre société a oeuvré pour que l’homme soit obsédé par l’argent, on en admire le résultat, sachons l’assumer).

« Ce que veulent les pauvres, et les marxistes en général, c’est pouvoir vivre comme des riches mais sans travailler pour. » – Sachez donc que pauvre = marxiste, on appréciera le raccourci 🙂 Qu’ils veulent vivre comme des riches, on peut les comprendre, quoique certains critiquent cette manière de dépenser sans compter donc son affirmation est à moitié vraie. Pour ce qui est de ne pas travailler, on peut penser que l’auteur était très pressé, et que par respect pour ses lecteurs à qui il devait cet article, s’est permis encore une fois l’audacieux raccourci de dire que les pauvres = ceux qui se plaignent sans arrêt des conditions de travail = ils ne veulent pas travailler. Là encore, trop de raccourcis tue le raccourci. Ne pas confondre nos supers syndicats pro-inaction sur-médiatisés et les travailleurs, ce serait leur manquer de respect (aux travailleurs).

« Quand il fait ses courses, un pauvre regarde toujours les prix et prend les plus bas. Il refuse de faire fonctionner l’économie en travaillant et en consommant. » – Cette phrase résume toute la splendeur et la finesse d’analyse de son article. C’est vrai ça ! Pourquoi le pauvre n’irait pas s’endetter pour acheter du Chanel, du Louis Vuitton et du Hermès ? N’est-ce pas là l’expression même d’un refus catégorique d’aider le système ? Qu’il prenne des crédits, le pauvre ! Non seulement il aidera la France en achetant sa troisième Renault (dans laquelle il ne peut mettre d’essence bien sûr) mais il aidera aussi les banques, qui savent toujours remercier ceux qui les aident ! « Un riche par contre n’hésitera pas a préférer la qualité, d’une part parce qu’il est plus intelligent et qu’il s’y connait, et d’autre part par patriotisme. » – Très certainement ! Le riche est plus intelligent, c’est pour ça qu’il est riche d’ailleurs, et n’allez pas me dire que son argent lui vient de ses rentes et des escroqueries de ses parents, c’est son intelligence qui a tout fait ! Qu’il s’y connaisse en qualité, pourquoi pas, notre bien-aimé président est certainement plus à même que nous de choisir une montre de qualité (estampillé d’un R couronné), mais le fait de choisir la qualité c’est plus une question de budget que d’intelligence, que le Winner me permette de penser ainsi ! Winner que je remercierai d’avoir osé faire de l’humour au sujet du patriotisme, c’est vrai, quand un riche achète chez Rolex, séjourne dans un Hilton et conduit une Bentley, c’est par patriotisme qu’il est allé donner son argent à des firmes étrangères !

« On peut me dire que les riches aussi aiment gagner de l’argent et c’est vrai, mais contrairement aux pauvres, les riches savent sa valeur et le gagnent en travaillant. » – Certains le gagnent en travaillant, une majorité à mon goût, mais n’oublions pas les spéculateurs et les actionnaires dont le seul travail réside dans la prise de risque (certes nécessaire aux entreprises mais de là à dire qu’ils le gagnent en travaillant, c’est plus en regardant les autres travailler).

« Ils savent aussi ce que c’est que de se faire spolier via l’impôt. » – Admirez bien cette phrase, c’est peut-être la seule avec laquelle je suis foncièrement d’accord même si spolier n’est peut-être pas le terme le plus adéquat.

« De plus, ils sont nettement plus généreux puisque malgré tout ce qu’on leur retire, ils trouvent encore de quoi faire des dons à des associations, ce que les pauvres ne font jamais. » – Les Français comptent parmi les terriens qui donnent le plus aux association, la France étant constituée d’une majorité de non-riches, j’aimerais voir les chiffres qui disent que ce ne sont que les riches qui donnent… Après, peut-on en vouloir à quelqu’un qui pointe tous les soirs aux Restos du coeur de ne pas donner ? Il y a même fort à parier que s’il pouvait, il le ferait…

« Il est donc bien malvenu de la part des pauvres de critiquer l’argent des plus riches, puisque ce n’est que de la jalousie et qu’ils aimeraient bien être à leur place ! » – Il est surtout malvenu d’écrire un article aussi peu réfléchi et de le conclure par une vérité qui ne faisait pas débat dans l’article. Personne n’a jamais dit que les pauvres ne voulaient pas d’argent et qu’ils n’enviaient pas les riches.

Non vraiment, ce blog restera pour moi comme l’un de ceux qui pourraient donner raison à JLM…

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

2 réponses à “And the Winner is…

  1. Wito

    Je ne vois pas pourquoi tu t’es donné tant de mal. Ces gens là ne méritent même pas qu’on s’intéresse à ce qu’ils écrivent…

    Par contre je te ferais remarquer que même en caricaturant, les gens qui attaquent les riches n’ont pas toutes le chances d’être pauvre. Tu fais là un raccourci presque aussi stupide que ceux de notre cher ami le winner. Il n’y a pas besoin d’être pauvre pour pouvoir dénoncer les inégalités salariales, il suffit d’être doté d’un peu de bon sens et d’intelligence (hein Glenou^^). Mais cela, ce pauvre winner ne le comprendra jamais puisqu’il est totalement orphelin des deux.

  2. ValLeNain

    Oh que si ces gens le méritent ! Ils le méritent parce que leur manque de réflexion (qui peut séduire d’autres simples d’esprits) se doit d’être mise au grand jour, les gens doivent savoir qu’il existe de tout, doivent savoir pourquoi ce qu’il dit n’a aucun sens (c’est la réaction inverse que je trouve stupide, celle qui consiste à dire, « je ne prendrais même pas le temps de montrer il a tort tellement ça se voit », tellement ça se voit pour qui ? Et s’il y’en a qui partageait son avis ?).

    J’ai caricaturé parce que dans l’article du Winner, il n’y a que deux côtés : les riches, les pauvres. Si je veux suivre son ersatz de raisonnement, je me dois de suivre son schéma, pour montrer que ce qu’il a fait, ça ne marche pas.

    Après j’ai surtout fait cet article parce qu’il est toujours plaisant de détruire dans les règles un article qui nous paraît absurde…