Au temps pour moi


Je viens de m’apercevoir avec stupéfaction avoir été victime d’une attaque sournoisement préparée depuis je ne sais combien de temps, et donc l’acteur direct est Vlad, un blogueur dont je vous invite forcement à visiter le blog. Cette attaque se matérialise par une question posée à un blogueur, qui la fait passer à d’autres, puis à d’autres, bref je ne vous présente plus le système qui vous a déjà condamné à mourir une douzaine de fois : écrasé par un dinosaure, dans un accident de voiture, en tombant d’une grue, qui vous a fait passer à côté de l’amour de votre vie, qui a couté la vie à pleins d’innocents et qui a fait s’abattre sur votre existence les foudres des dieux… Bref, tout ça pour savoir, qu’est ce que je ferais si je pouvais remonter dans le temps ?

The Big Bang Theory

Pour les incultes, épisode 14 de la très bonne série The Big Bang Theory

Comme je n’ai aucune envie d’organiser mes pensées sur ce sujet, et qu’il est bien plus marrant (comme on peut jouer avec le temps) de tout débouler pêle-mêle dans un ordre tout à fait non-chronologique, je vais commencer par ma volonté de remonter fin XVIIème siècle pour avoir la chance de me moquer d’un Dodo, d’un vrai !

Et puis, en fier Français, je ne pourrais m’empêcher d’admirer confortablement depuis le haut d’une tour de la Bastille la prise de celle-ci par ceux qui feraient de mon pays une république.

Je me faufilerais aussi dans les tous nouveaux bassins industriels du Nord de la France pour admirer la magnifique compétitivité de ces patrons flambant neuf, développant alors le système qui commence aujourd’hui à décliner par décadence. Admirant les révoltes que conte Zola, puis redescendant sur Paris, convoitant l’ascension sociale de ces arrivistes de Duroy au milieu de la haute-société bourgeoise !

Bien sûr, je m’inviterais chez les Pharaons pour voler le secret de la fabrication des pyramides et clouer le bec de tous ces archéologues en imposant ma vérité ! C’est tellement jouissif que de faire taire les gens d’un milieu dont on n’est tout à fait étranger 😀

Je crois que j’aurais alors fait le tour de ce que je voulais voir par le passé, bien sûr il y aurait d’autres choses, une poignée de main avec des personnalités comme César, Napoléon ou Charlemagne, une petite danse avec Louis XIV ou une réflexion avec Pythagore et Voltaire (tiens oui, Voltaire passage obligatoire pour deux raisons : parce que c’est certainement mon philosophe préféré et parce que ma région s’est beaucoup développée grâce à lui) mais de peur que la machine ne m’abandonne loin de mon matérialiste petit environnement fait d’ordinateurs et d’high-tech, je ne ferais qu’un dernier rapide détour début Juin 98 pour parier 10 000 Francs que la France gagnerait en finale 3-0 !

Sur ce, si ces blogueurs veulent bien se donner la peine de continuer, je les en remercierais (tout comme je remercie Vlad) ! Toréador et Marion Montaigne !

[edit] et je me dis que j’ai bien envie de faire participer le Journal du Geek aussi ! 😀 [/edit]

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

3 réponses à “Au temps pour moi

  1. Mat.

    Bon choix que celui de « tu mourras moins bête ».

  2. Wito

    Pourquoi donc te sens tu obligé de faire apparaître à outrance ton nationalisme démesuré et ton amour du patronat a chaque post ?

    Moi, personnellement, j’irai vivre à Paris au temps de la commune et je défendrais l’anarchie contre ces brutes de Versaillais.
    Comme toi, je me rendrais à Paris en 1789 mais je n’assisterait pas confortablement à la révolution, j’y participerait. Tu te dis fier que ton pays soit devenu une république mais tu resterait les bras croisés pendant que tes camarades se battent et meurent pour ton pays ?
    De plus je ne peux que déplorer ton manque d’humilité lorsque tu prétends pouvoir partager une réflexion avec Pythagore et Voltaire…
    Pour finir, il est évident que personne ne te croirait si tu dévoilait le secret de la constructions des pyramides sans preuves et sans même y avoir réfléchi.

  3. ValLeNain

    Je marquerai mon « nationalisme démesuré » tant qu’un « j’aime la France » sera considéré comme démesuré ! Et quand il ne le sera plus, alors je continuerai mais on ne pourra plus me le reprocher.
    Ce n’est pas mon amour du patronat que je montre, mais le profond respect que j’ai pour ces gens qui ont entrepris des choses colossales, sans qui je ne pourrais même pas en ce moment taper sur un clavier, je dis merci à ces gens et les envie autant qu’on peu envier un sportif pour son exploit !

    Pourquoi je ne participerai pas à la révolution française ? Maints et maints films et livres ont montré que modifier le passé est chose risquée, sans le savoir, je pourrais tuer celui qui plus tard aurait été ministre de je ne sais quoi, changeant le cours des choses, ce qui, en bout de chaîne, aurait peut-être fait que je ne sois pas là. Non vraiment, je laisserait mes admirables compatriotes réitérer leur exploit, l’histoire a montré qu’ils pouvaient se passer de mon aide.

    Et qu’importe le manque d’humilité, si j’avais eu Voltaire ou Pythagore en face de moi, ce n’aurait pas été pour raconter des blagues (quoique Voltaire avait un humour que j’apprécie !) mais bien pour philosopher et apprendre d’eux ! Il est beaucoup plus insensé de rester figé sans oser leur parler que d’essayer d’engager la conversation !

    Quant au pyramides si j’en dévoilait le secret, il est certain que les gens me croiraient, pour la simple et bonne raison qu’ils se rendraient compte que c’est tout à fait logique, que ça marche, et qu’ils n’ont rien de mieux à proposer 😉