Archives de Catégorie: Éclairs orphelins

Je pourrais vous parler

Je pourrais vous parler des attentats de Boston mais cela commence à dater et les médias en ont déjà trop parlé.

Je pourrais vous parler de ce gosse de 5 ans qui a tué sa petite soeur avec sa propre arme à feu mais le résumé à lui-seul est déjà très parlant.

Je pourrais vous parler du dernier titre des Daft Punk, Get Lucky, mais les radios se sont largement chargées de le diffuser.

Je pourrais vous parler de foot avec la domination allemande en Ligue des Champions et la chute du Barça mais je ne serais pas très original. Et l’OL est dans une période trop floue pour pouvoir tirer des conclusions ou des analyses.

Je pourrais vous parler de mon stage que j’ai commencé dans un SSII mercredi (le 1er Mai n’étant férié pour tout le monde en Suisse) mais ça ne vous intéresserait pas, bien qu’ils m’aient invité à une partie de jorkyball.

Je pourrais vous parler du StarWars Day qui se tient aujourd’hui, mais je pourrais aussi vous laisser revoir toute la saga ce serait plus adéquat. May the fourth be with you !

Finalement, je préfère vous laisser avec la dernière création de l’UMP, et vous souhaiter un bon week-end !

L'Echec, par Hollande

Commentaires fermés

Classé dans Éclairs orphelins

Mélenchon sur Thatcher sur Twitter, et vice versa

(c) Garry Penny / AFP

Le dernier tweet du grand  et sage Mélenchon ne fera pas plaisir au Faucon, et c’est bien normal. On peut ne pas partager (du tout) les idées de Thatcher, et ce qu’elle a fait durant ses mandats, on est tout de même prier de la respecter le jour de son décès. Mais ça le respect, Jean-Luc (ou tout du moins son compte officiel), il ne connait pas.

Il serait d’ailleurs prier d’écrire son nom correctement.

3 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Un mot sur l’affaire Cahuzac

Cahuzac, c'est fini

(c) LeMonde.fr

Sans prétention.

La nouvelle est tombée sur le blog personnel de l’ancien ministre. Cahuzac avait bien (a encore même) un compte à l’étranger.

Il a menti. C’est vrai.

Mais, comme le dit le Parisien Libéral, il ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. Dans son épilogue de l’affaire, Jean-Michel Aphatie dit "Le poids du mensonge pèse sur l’ensemble des élus. Il mine la confiance, déjà faible, qui doit souder les citoyens à leurs élus.". Ce problème ne devrait, à mes yeux, pas se poser. Parce que la confiance dans les élus ne doit pas être aveugle, parce qu’il ne fallait pas croire que les élus socialistes étaient blancs comme neige et que cette affaire, si marquante soit elle, n’avait rien d’extra-ordinaire.

La presse, en jouant la carte du "C’est incroyable, personne ne s’en doutait", fait passer, peut-être involontairement, Cahuzac comme une exception à la règle. Ce qu’il n’est certainement pas. Le PS des Bouches-du-Rhône en témoignera.

D’autre part, Cahuzac ne doit pas pour autant être lynché. Le Faucon est par exemple écœuré. Il faut que ça en reste là. Cahuzac a joué un jeu dangereux, il s’est fait prendre, il est éliminé de la partie. Point. On doit oublier le personnage. N’ayant plus aucune crédibilité politique, il ne pourra plus rentrer dans la partie. Ça ne minimise en rien son action et son mensonge, qui eux doivent rester à l’esprit. Mais oublions l’homme.

Enfin, il est toujours triste de voir que les militants ou sympathisants socialistes ont toujours beaucoup de mal à reconnaître qu’ils ont dans leur élus des tricheurs sans en revenir constamment aux tricheurs de ceux d’en face. Acceptez les vôtres, nous acceptons les nôtres.

2 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Un climat détestable

Et je ne parle pas de météo, qui est plutôt clémente ces jours-ci à Lyon.

La #ManifPourTous de ce week-end aura encore permis à nos élites politiques, et à nos moins élites twittos engagés, de s’affronter dans des joutes verbales stupides lors desquelles l’insulte prit le dessus sur l’argument.

On s’indignait d’un côté que l’on puisse emmener des enfants à de tels événements tandis qu’on trouvait de l’autre lamentable la manière dont étaient traités les manifestants. Chacun oubliant au passage son attitude lorsque l’autre bord était au pouvoir, lorsque l’on défilait dans les rues pour défendre sa retraite.

Mélenchon, en mal d’audimat certainement, s’est fendu d’une déclaration stupide tandis que Nicolas Sarkozy remerciait de leur soutien ses sympathisants sur sa page Facebook, ennuyé par un procès dont l’issue reste incertaine.

La Gauche perd pied, la Droite ne retrouve pas le sien.

Mais tous s’insultent en salves incessantes, certainement pour le bien du pays. Plus vite on touchera le fond, plus tôt on remontera.

4 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Broken News du 10 mars

Rugby

Cuillère de voisLe XV Français ne remportera pas la cuillère de bois ! Grâce à son match nul hier 13 à 13 contre l’Irlande. Quand on voit le nombre de pénalités manquées, on se dit qu’autant dans un sport de pieds on marque de la main, autant dans un sport de mains on galère au pied.

Football

Le PSG a gagné. C’est con parce qu’il perdait 1-0 à la mi-temps contre Nancy et que cela aurait pu permettre à Lyon de le doubler (le match contre l’OM à Gerland qui se jouera ce soir sera remporté, vous l’aurez lu ici en premier). Au fait, Gonalons fête ses 24 ans aujourd’hui.

Politique

Victorin LurelL’eau salée provoquerait des ravages sur l’être humain, en témoigne la dernière sortie d’un ministre des Outre-mer dont le nom suffirait à le faire engager par Poudlard : Victorin Lurel : "Toute chose égale par ailleurs, Chavez c’est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle parce qu’il a changé fondamentalement les institutions et puis Léon Blum, c’est-à-dire le Front populaire, parce qu’il lutte contre les injustices".
"Moi je dis, et ça pourra m’être reproché, (…) que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez puisqu’on prétend que c’est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans respecté les droits de l’Homme".

Folklore

Le 8 Mars, c’était la journée de la femme. J’ai toujours du mal à comprendre comment une telle journée peut servir l’égalité homme-femme, les vrais combattantes étant à mon avis celles qui se font accepter et reconnaître non en temps que femme mais en tant que citoyenne normale (et qui finissent par exemple patron). On pourra toujours rire du combat des féministes dont le but semble être de faire porter des culottes roses aux garçons et des Marcel aux filles.

Commentaires fermés

Classé dans Éclairs orphelins